Me contacter

mercredi 22 mars 2017

A l'écoute...

A l'écoute de l'infime petit bruit
dans la douceur des silences...

Gravure taille-douce
Burin et Manière noire sur cuivre
Dyptique

 

samedi 18 mars 2017

LES MOTS POUR LE DIRE...


MEDIATHEQUE PONDICHERY DE PORT LOUIS (MORBIHAN)
EXPOSITION D'ESTAMPES, MOIS DE MARS 2017

LES MOTS DE Mme. HILY MALANDAIN Frédérique
Adjointe à la Culture de la Ville de PORT-LOUIS

sur le travail de Serge Marzin, artiste graveur buriniste et taille-doucier.

"Elle est là.
  Elle jaillit de façon évidente au premier regard.
   La vie.

Lydia Padellec a eu un coup de coeur pour ce magnifique travail. Nous la suivons.
Serge Marzin donne. Il donne dans chaque trait, chaque incision. Plus qu'une trace, un sillon de vitalité. Pas de rupture entre la chair et la matière, elles sont irriguées du même flux.

Les mains conduisent l'émotion jusqu'au creux du matériau, jusqu'à sa vibration.

Cela commence par un geste spontané de peinture pour poser le tout premier ressenti. Ensuite vient la taille douce au burin: travail ardu, lent, silencieux, entier et sans retour possible. Des heures de précisions parfois pour interpréter un centimètre carré.

La communion avec la matière se poursuit dans l'encrage qui nourrit la matrice puis l'essuyage avec la paume de main.

Serge Marzin choisit ses matériaux avec soin: le cuivre pour sa noblesse, son aspect soyeux et ses fibres serrées. L'encre noire pour sa magie, ses nuances et ses ombres et le papier, japonais parfois, qu'il apprivoise pour le rendre plus réceptif, amoureux dit-il.

Ses inspirations se trouvent principalement dans la nature, la poésie du végétal et celle des mots.

C'est ainsi que le graveur collabore avec des poètes pour créer des livres d'artistes, des recueils de poésie."


L'exposition "Résonance" de Serge Marzin sera visible à la médiathèque de Pondichéry jusqu'au 29 mars 2017.

PORT-LOUIS, le 10 mars 2017.